US Open, J6 : déception pour Monfils et Mannarino | Fédération Française de Tennis

02/09/2017

US Open, J6 : déception pour Monfils et Mannarino

Circuit pro

Gaël Monfils a abandonné face à David Goffin. Adrian Mannarino a lutté, mais a chuté contre Dominic Thiem. Les infos, les réactions en direct de Flushing Meadows.

Monfils, trop juste, abandonne
“C’était trop juste.“ Moins d’une heure après avoir été contraint à l’abandon face à David Goffin (7/5, 5-1), au troisième tour de l’US Open, Gaël Monfils est venu confirmer ce que l’on avait pressenti depuis le bord du court : l’ensemble de son corps a complètement dit ‘stop’. Le genou droit, lourdement strappé pour entrer sur le terrain, le bras droit, barré d’un long ‘tape ‘, mais aussi le dos. “J’ai tellement compensé avec ma blessure au genou, que j’ai mal partout, en fait“, a confié la Monf’.

Ce qui s’est traduit sur le court par une autonomie d’à peine un set, au cours duquel il s’est quand même procuré deux balles de 5-3. Mais derrière, les rallies de plus de 20 coups de raquette (jusqu’à 27 !) ont fini de lui couper les jambes et le jeu. “Je ne pouvais pas servir et j’avais beaucoup de mal à me déplacer, a expliqué le demi-finaliste de l’année passée. Du coup, j’ai forcé, forcé, forcé pendant 50 minutes à peu près mais je savais qu’au bout d'un moment, ça allait me lâcher vraiment. Je commençais à ressentir de plus en plus de douleurs. Je ne sais même pas pourquoi j’ai fini le match d’avant et là, c’était beaucoup trop compliqué.“

Une fois la déception du jour et l’inquiétude pour son physique évacuées, la question de sa capacité à éventuellement participer à la demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie va forcément se poser. L’intéressé n’a pas éludé le sujet. “À moi de voir avec le staff et le capitaine aussi quelle équipe il va prendre, a-t-il dit. S’il fait appel à moi, je vais faire le maximum pour être prêt. Je vais aller passer des examens que je n’ai pas pu faire de tout l’été pour savoir exactement ce que j’ai et comment travailler sur ces blessures. Là, on aura un vrai avis médical pour en savoir plus pour la suite.“

Mannarino : belle résistance face à Thiem.
En dépit du tête-à-tête nettement favorable à Dominic Thiem (5-0 avant ce troisième tour), l’Autrichien était bien conscient qu’Adrian Mannarino possède dans son jeu toutes les armes pour lui poser problème. La preuve : il y a quelques semaines à Cincinnati, “Manna“ avait poussé le 6e mondial à disputer deux tie-breaks pour le battre. Ce samedi en ouverture de session sur le court Louis Armstrong, le protégé de Jean-Christophe Faurel l’a une nouvelle fois prouvé, même s’il y a eu une défaite au bout (7/5, 6/3, 6/4).

Le récent quart de finaliste à Los Cabos et Montréal a en effet pris d’entrée Dominic Thiem à la gorge. Précis en retour, rapide dans l’exécution et diabolique dans sa “mayonnaise“ de gaucher, Adrian Mannario a poussé son adversaire à la course gauche/droite et à la faute (16 dans le premier set). Ayant réussi le break dès le premier jeu, la tête de série n°30 de l’US Open s’est ainsi promené jusqu’à mener 5-3 puis 5-4, service à suivre. Là, il s’est approché à deux points du premier set (30-30). Mais deux erreurs, dont une volée ratée, lui ont coûté le débreak. Puis le set. Et peut-être le match.

Car derrière, Dominic Thiem est apparu clairement relancé. Au point d’aligner sept jeux de suite (7-5, 3-0), puis de sauver deux balles de débreak à 3-1, et de se mettre dès lors en bonne position pour passer en tête à deux sets à zéro, à la faveur d’un dernier jeu blanc (6-3). Le break une nouvelle fois réussi par l’Autrichien dans la foulée et un Bleu visiblement entamé physiquement ont fini de dessiner la victoire finale de Dominic Thiem, scellée sur une volée de coup droit bien claquée.

“C’est vrai que j’ai bien commencé, a analysé Adrian Mannarino, mais derrière je n’ai pas réussi à faire le break. Je pense que j’aurais pu faire un tout petit peu mieux. Je me suis tendu au moment de finir le premier set et lui a bien joué. J’ai un petit regret sur le début de jeu à 5-4, mais après il y a eu de bons échanges. Je n’ai pas réussi à faire la différence et lui, une fois qu’il a pris confiance, s’est mis à taper mieux la balle, à faire moins de fautes et cela a fait basculer le match dans son sens, c’est dommage.“

(À Flushing Meadows, Myrtille Rambion)

Lire aussi : US Open, J5

Les résultats complets du samedi 2 septembre
Le tableau masculin