Paris sera bien la ville hôte des Jeux olympiques 2024. La FFT, comme tout le sport français, savoure la bonne nouvelle venue de Lima. | Fédération Française de Tennis

13/09/2017

Paris 2024, c'est gagné !

Jeux olympiques
 

C’est officiel, Paris accueillera les Jeux Olympiques en 2024.

Le tennis français a célébré la nouvelle en déployant une immense banderole sur le court du stade Pierre Mauroy de Lille où les joueurs de l’équipe de France préparent la demi-finale de Coupe Davis contre la Serbie (du 15 au 17 septembre). 

 
Intronisée ville hôte des Jeux Olympiques par le CIO réuni à Lima pour sa 131e session, la capitale française peut célébrer sa victoire et préparer l’organisation des Jeux Olympiques de 2024 lors desquels plusieurs compétitions auront lieu à Roland-Garros.
 
Site phare du projet de Paris 2024, le stade Roland-Garros accueillera le tournoi olympique de tennis mais aussi les épreuves de boxe ainsi que les tournois paralympiques de tennis en fauteuil, de basketball en fauteuil et de rugby en fauteuil. "Roland-Garros est une vitrine du sport français, un lieu reconnu à l’international, et donc un atout immense car les membres du CIO connaissent Roland-Garros, connaissent le succès du tournoi chaque année. Ils savent que c’est un site magique qui nous permettra de vivre de belles émotions et d'avoir de belles images au cœur de Paris, déclarait Tony Estanguet, président de Paris 2024, lors d’un passage à Roland-Garros il y a quelques mois.
 
"C’est aussi important lors des Jeux olympiques de ne pas être complètement déconnecté du centre ville, et là on est aux portes de Paris et très proche d’autres sites comme Jean-Bouin, le Parc des Princes et le palais Pierre-de-Coubertin. Et puis le clin d’œil avec la boxe, qui a déjà connu de belles heures dans le stade Roland-Garros, notamment en 1946 avec un combat de Marcel Cerdan, est sympa aussi. On pourrait avoir des images assez incroyables sur le court Suzanne-Lenglen."
 
Un enthousiasme partagé par de nombreux sportifs français à l’image de Julien Benneteau, médaillé de bronze en double avec Richard Gasquet lors des Jeux Olympiques de Londres en 2012. "Pour ceux qui auront l’opportunité de participer aux JO 2024 à Paris, ce sera une chance inouïe. Une double chance, même : participer à des JO et avoir l’occasion de devenir médaillé, et la deuxième, évidemment, de vivre tout ça à la maison. La passion va dépasser tout ce que l’on peut imaginer. Il faut tirer de ça une énergie incroyable pour aller chercher le maximum de médailles. Pour les joueurs de tennis, le tournoi olympique doit être au même niveau dans leurs objectifs que Roland-Garros, la Coupe Davis ou Wimb’."
 
"Je ne sais pas comment sera organisé le calendrier mais si après Wimbledon il faut zapper Montréal et Cincinnati parce que ça fait trop de tournois à disputer, alors là, il ne faudra pas hésiter à le faire. Sur l’ensemble d’une carrière, les meilleurs joueurs français vont en jouer des dizaines et des dizaines des Masters 1000. Mais des JO à la maison, ça sera une fois. Alors y’a pas photos !"
 
Retrouvez l’intégralité de l’interview de Julien Benneteau sur Mon Espace Tennis
 

 

Amandine Reymond, à Lille